Téléchargements

Tags

Vous pouvez vous inscrire aux tags suivants pour recevoir les dernières actualités de ce thème en cliquant ci-dessous
tag
Deux ans après le Lépine, les ruches connectées sur le marché

Un article du Progrès

Deux ans après le Lépine, les ruches connectées sur le marché

 

 

 

 

C’est pour son invention de la ruche connectée qu’Apiago a été primée au concours Lépine de la Foire de Paris. Une ruche pilotée par son téléphone portable, depuis son canapé, sans avoir (quasiment) jamais besoin de revêtir la combinaison protectrice de l’apiculteur.

Une ruche a été installée dans une jardinerie. Photo Progrès/Apiago®

C’était en 2019. Depuis ce concours qui a mis la société sur le devant de la scène, Clément Minière et son équipe ont bien travaillé pour pouvoir passer à la phase ultime de commercialisation. « C’était long de passer de la phase prototype à une version qui puisse être industrialisable. On a trouvé le bon système pour l’installation, les matériaux écolos en accord avec nos valeurs et tout cela pour un coût raisonnable ». La technologie a évolué vers une meilleure connectivité grâce à un partenariat avec une entreprise américaine qui produit des capteurs de qualité de l’air. La plupart des fournisseurs sont de la région Auvergne Rhône-Alpes et elle est assemblée à Condrieu.

Éduquer et favoriser la biodiversité

Elle est proposée sans abonnement, car le credo de la ruche Apiago est toujours le même : éduquer et favoriser la biodiversité. « C’est une ruche de biodiversité, pas une ruche conçue pour être productive, même si bien sûr les abeilles font du miel. Nous avons choisi des abeilles de différentes variétés pour la plus grande diversité possible. L’objectif est la préservation des espèces d’abeilles. Le plus efficace pour cela, c’est de développer ce type de ruches, de donner la possibilité même à des novices de se lancer dans l’élevage d’une colonie, en étant accompagné par l’appli. »

Les clients sont des particuliers et aussi des entreprises engagées dans une démarche écologique : « Une vraie démarche en faveur de l’abeille, insiste Clément Minière, pas simplement une opération de communication où on oublie une ruche sur un toit ou au fond d’un jardin. Installée en hauteur, la ruche peut être plus proche des apiculteurs amateurs, sans danger pour eux, et elle s’inscrit dans un souci plus large de biodiversité : tonte plus tardive, espaces plus sauvages, revégétalisation des terrains, etc. »

50 exemplaires ont été produits en 2021, ce sera plus l’année prochaine, « nous nous adapterons à la demande ». Le prix d’achat est fixé à 1 950 € l’unité, abeilles comprises. L’acheteur pourra en plus récupérer quelques bocaux de miel. Il le fera lui-même, d’une manière automatisée assez simple, qui ne nécessite pas de tenue d’apiculteur, les insectes étant rassemblés en lieu sûr le temps de la récolte.

Lien facebook

Retourner à la liste

Contactez-nous

Parc naturel régional du Pilat
Moulin de virieu - 2 rue Benaÿ
42410 Pélussin
04 74 87 52 01