Téléchargements

Tags

Vous pouvez vous inscrire aux tags suivants pour recevoir les dernières actualités de ce thème en cliquant ci-dessous
tag
Salon Tentation’s : ici, on recycle les cheveux !

d'après un article du Progrès

Salon Tentation’s : ici, on recycle les cheveux !

 

 

 

 

Collecter les cheveux coupés plutôt que de les jeter et ainsi transformer un déchet en ressource, tel est l’engagement pris par Sylvie Jacoud, coiffeuse.

« Au lieu de les mettre dans des sacs-poubelles, je remplis mon container de cheveux », confie Sylvie Jacoud.  Photo Progrès / Kathy MATTALIANO1 /3

 

Qui n’a jamais vu tomber ses cheveux par milliers lors d’un passage chez la coiffeuse ou le coiffeur ?

Coupe après coupe, c’est le même rituel. Il faut ramasser les cheveux et les mettre directement à la poubelle.

Ces cheveux représentent plus de 50 % des déchets des salons de coiffure. « On ne se rend pas compte du nombre de kilos de cheveux qu’on peut ramasser », précise Sylvie Jacoud, coiffeuse du Salon tentation’s, installée, depuis vingt-cinq ans dans la commune.

C’est une amie très engagée dans la lutte pour l’environnement qui lui a fait connaître le recyclage de cheveux. « Lorsque j’ai décidé de me lancer, j’ai vraiment mesuré la quantité de déchets que cela pouvait représenter et ce que je jetais à la poubelle chaque jour. »

Le réseau Capillium, société de recyclage de cheveux basée en Auvergne, leur donne une seconde vie dans trois domaines spécifiques.

« Ils travaillent avec la recherche médicale en récupérant la kératine des cheveux et cela permet d’élaborer des produits de soins pour la peau », explique la coiffeuse.

Mais les cheveux servent aussi en agriculture. Ils permettent de préserver les sols et de limiter la consommation d’eau. 1 kilo de cheveux fait économiser deux cents litres d’eau.

Enfin, le cheveu est capable d’absorber naturellement jusqu’à huit fois son poids en hydrocarbures. « Cette caractéristique lui permet, ainsi, de nettoyer des océans. »

Dans un premier temps, Sylvie récolte les cheveux avec un petit aspirateur : « Je le vide ensuite dans un container prévu à cet effet. »

Un sac de 100 litres est vite rempli. « Ensuite, je monte ma collecte à Saint-Étienne environ tous les 15 jours. »

Pour cette coiffeuse, ce geste est une petite goutte d’eau pour la planète. « Dans le métier, on a énormément de gaspillage, on utilise aussi beaucoup d’eau, alors je me dis que si toutes les coiffeuses et coiffeurs s’y mettaient ça pourrait être génial. »

Une coiffeuse écoresponsable qui partage ses valeurs avec ses clientes. « Je leur explique ce que je fais de leurs cheveux, certaines comprennent, d’autres trouvent ça génial. »

En France, seulement 1 000 coiffeurs sont engagés dans cette démarche avec le réseau.

 

Retourner à la liste

Contactez-nous

Parc naturel régional du Pilat
Moulin de virieu - 2 rue Benaÿ
42410 Pélussin
04 74 87 52 01