Téléchargements

Tags

Vous pouvez vous inscrire aux tags suivants pour recevoir les dernières actualités de ce thème en cliquant ci-dessous
tag
Ils veulent créer une distillerie à Chavanay

d'après un article du Progrès

Ils veulent créer une distillerie à Chavanay

 

 

 

Delphine Caty et Maxime Verzier viennent de signer une convention avec les Clubs d’investisseurs solidaires locaux. Leur objectif : distiller pour créer une gamme de spiritueux made in Loire.

François Odouard, Delphine Caty et Maxime Verzier ont signé une convention entre les Clubs d’investisseurs solidaires et la SARL Distillerie de Chavanay.  Photo Progrès /Jean DESMARTIN

 

Delphine Caty et Maxime Verzier ont le projet de créer une distillerie à Chavanay. À la Maison des associations de Bourg-Argental, ils ont signé une convention passée entre la SARL Distillerie de Chavanay au capital de 10 000 €, dont le siège social est 5 Lieu-dit le Pêcher à Chavanay, et les Clubs d’investisseurs solidaires Argental, Déôme, Ecotay et Semène, représentés par François Odouard.

Des ressources humaines à l’alambic

Delphine Caty a grandi à Condrieu puis s’est installée à Lyon. «  Lassée du travail en bureau, après presque 15 ans dans les ressources humaines, je cherche à construire un projet qui colle à mes valeurs et à mes ambitions professionnelles. Convaincue de la nécessité et de l’urgence à changer de modèle social et économique, je veux pouvoir m’engager dans une activité qui contribue tous les jours à la défense de l’environnement et au renfort de l’économie locale  ».

Grand passionné de vins, autant dans la création de ceux-ci que dans la découverte de ceux faits par les autres, sa famille gérant le Domaine Verzier de Chavanay, amateur averti de whisky, rhum et eaux-de-vie, transférer sa passion dans la création de spiritueux est vraiment quelque chose qui motive Maxime Verzier, «  encore plus avec Delphine qui est sur-motivée  ».

Une commercialisation locale et nationale

« D’abord on va distiller surtout les effluents de la cave du Domaine Verzier, des marcs de raisin, des fruits pour créer une gamme de spiritueux made in 42 pour une commercialisation locale et nationale comme des eaux-de-vie, du gin, de la vodka ou même du whisky. Et nous distillerons à façon pour les professionnels (brasseurs locaux, producteurs de fruits, vignerons) et pour les bouilleurs de cru, personnes qui ont le droit de distiller leur production fruitière.

Nous avons commencé notre formation pratique avec un bouilleur ambulant. Nous sommes ravis de voir que nous nous sentons parfaitement à notre place près de cette vieille machine qu’est l’alambic à vapeur et avons hâte de pouvoir distiller nos propres produits !  »

En signant cette convention, les quatre Clubs d’investisseurs solidaires Argental, Déôme, Ecotay et Semène ont apporté chacun un chèque de 250 €, soit 1 000 € au total comme participation au capital. Les clubs sont donc devenus associés de la SARL Distillerie de Chavanay. Ils ont aussi fait une avance financière de 5 000 € en compte-courant d’associés, remboursable sur deux ans.

 

 


Pourquoi solliciter les Clubs d’investisseurs solidaires ?

« Nous les sollicitons principalement car nous avons des valeurs communes, à savoir l’économie locale et circulaire, l’intérêt social d’une entreprise, la valorisation de l’humain et de ses compétences, la création de richesses pour tous, le développement durable, etc. Les investisseurs solidaires sont des conseillers avisés puisqu’ils ont déjà des années d’expérience auprès des porteurs de projet.

Nouer un partenariat avec les Clubs d’investisseurs solidaires c’est la garantie d’un accompagnement bienveillant et avisé. Nous ne cherchons pas la validation à tout prix, nous voulons avancer avec eux pour garantir la pérennité de notre projet. L’avance en compte-courant est très peu rémunérée, c’est plus avantageux qu’un prêt bancaire, et les banquiers que l’on voudrait contacter sont rassurés. Et un effet de levier pour rassurer les autres partenaires financiers. Ainsi on espère avoir un prêt d’honneur auprès d’IVR, Initiative Vallée du Rhône, qui prête de l’argent à taux zéro. »



 

 

Retourner à la liste

Contactez-nous

Parc naturel régional du Pilat
Moulin de virieu - 2 rue Benaÿ
42410 Pélussin
04 74 87 52 01