Téléchargements

Tags

Vous pouvez vous inscrire aux tags suivants pour recevoir les dernières actualités de ce thème en cliquant ci-dessous
tag
Former les forestiers du XXIe siècle

d'après un article du Réveil du Vivarais

Former les forestiers du XXIe siècle

 

 

 

La filière bois sur le Pilat a aussi ses formations comme à la MFR [Maison familiale rurale] de Marlhes et sa section Forêt, CAPA et Brevet de technicien et Bac pro. Les besoins sont énormes. Nathanaël Dubesset, directeur fait le point.

Des élèves de la section Bac pro Forêt sur l'atelier tronçonnage pour la démonstration de matériel Husqvama. Photo:Jean-MarcAstorgue

 

Nathanaël Dubesset, depuis quand existent la MFR et cette formation ?

La MFR est née à Marlhes en 1955. La section forestière en 1980. Plus de 200 entrepreneurs locaux sont passés par la MFR avant de créer leur entreprise forestière.

 

Quels sont les besoins en main-d'œuvre qualifiée pour la filière bois ?

Les sylviculteurs, bûcherons, débardeurs et surtout gestionnaires forestiers en forte tension.

 

Quels sont les diplômes préparés et leurs différences ?

Bac Pro forêt (niveau 4), BPRCF (Brevet de responsable de chantier forestier niveau 4) CAPA ou BT forestier. La différence entre ces diplômes est la durée de formation et son contenu, 3 ans pour un bac Pro Forêt, 2 ans pour un CAPA travaux forestiers. Au niveau bac, s'ajoutent à l’apprentissage des matériels, des notions de gestion d'entreprise et des cours de botanique et SVT (Sciences et vie de la terre) plus poussés. Au niveau CAPA, on s’en tient à l’apprentissage des matériels, la conduite des engins, quelques notions de botanique et biologie.

 

Quels liens entretenez-vous avec les entreprises forestières locales ?

Nous participons à des foires forestières, la comice de Feurs, la fête de la forêt, nos trois portes ouvertes annuelles, des visites dans les entreprises (6 à 7 par an) sans oublier, les chantiers et stages que nous assurons à la demande des entreprises.

 

Quelle réussite aux examens et les débouchés après diplôme ?

Tous diplômes confondus, le taux est de 100 % depuis 6 ans. Tous trouvent un emploi ou se mettent à leur compte, car les besoins sont énormes.

Quels sont vos projets pour répondre à cette importante demande ?

Le besoin de gestionnaires forestiers est réel. Nous nous destinons à prendre cette orientation. Nous pensons ouvrir une formation courte afin de sonder le territoire et de préparer une ouverture d'une formation comme un BTS ges­ tion forestière. Une prise de contact de groupement de propriétaire est prévue.

 

Combien d'élèves accueillez-vous ?

Au total 156 apprenants dont 24 cette année pour la filière bois. Je pense que nous pourrions accueillir 60 jeunes pour le Bac Pro Forêt, 20 pour le CAPA et 20 pour le BPRCF, soit une centaine. Après se poserait le problème de l’accompagnement personnalisé que nous voulons maintenir, gage de la réussite de nos élèves.

 

 

Nathanaël Dubesset, directeur de la Maion familiale rurale de Marlhes.

Photo : Jean-Marc Astorgue

Comment proposez-vous cette formation?

Nous communiquons beaucoup sur les réseaux sociaux ou lors de manifestations extérieures. Nous proposons aussi des formations ponctuelles courtes de remise à niveau en lien avec Pôle Emploi ou la Mission Locale.

Jean.-Marc kstorque


Maison familiale rurale

scolarité : 792 € annuel (sans la pension et l/2 pension) 0 € si apprenti.

Tél. 04 77 51 81 87


 

Retourner à la liste

Contactez-nous

Parc naturel régional du Pilat
Moulin de virieu - 2 rue Benaÿ
42410 Pélussin
04 74 87 52 01